Vos réponses sont demandées
Votre évaluation fait la différence
Votre opinion compte
Votre vote décide

Nouvelles enquêtes et resultats

Évaluation spéciale des masques d'hygiène dans le contexte du nouveau coronavirus

Avec l'assouplissement progressif des mesures initiales contre la propagation du nouveau coronavirus, la pandémie entre dans une nouvelle phase en Suisse. Au cours de cette phase, des mesures supplémentaires sont élaborées afin de prévenir une nouvelle augmentation du nombre d'infections par le nouveau coronavirus. Dans ce contexte, les masques d'hygiène se trouvent au cœur du débat.

Dans le cadre de l'analyse d'impact périodique des travaux menés dans le cadre de cette campagne de l'Office fédéral de la santé publique, un bloc de questions spécial a été consacré à ce sujet. Le présent rapport est donc un premier coup d'œil sur la deuxième enquête régulière sur la mesure de l'impact, qui est consacrée à un large éventail de questions relatives aux activités des volets prévention et campagne de l'OFSP. Ce premier coup d'œil fondé sur une enquête représentative de la population résidente montre clairement qu'il existe des opinions différenciées et pragmatiques à l'égard du masque d'hygiène dans notre pays.

Plus d'infos

Combattre le coronavirus : La population joue un rôle primordial

Une enquête auprès de la population menée par le centre de recherche sotomo et DemoSCOPE montre que le travail préventif de l'Office fédéral de la santé publique OFSP porte ses fruits. La population connaît les règles à suivre en matière de comportement et d'hygiène. Elles sont acceptées et appliquées.

Dans la situation extraordinaire de la pandémie de coronavirus, les conditions pour les autorités, du moins en ce qui concerne la délivrance des messages, sont presque idéales. La population accorde beaucoup d'attention au sujet et souhaite recevoir des informations. Les messages sur le comportement et les règles d'hygiène sont connus par plus de 95% de la population. Cela induit un niveau d'information exceptionnellement élevé dans tous les segments de la population. Le succès du travail de prévention se mesure finalement par le comportement. Et là aussi, on constate qu'un grand nombre de personnes en Suisse déclarent respecter les règles en matière de comportement. Cela s'applique aussi bien aux personnes âgées qu'aux plus jeunes.

D'autres résultats clés de l'enquête peuvent être trouvés dans le rapport d'étude. Celui-ci peut être consulté en cliquant sur le lien ci-dessous.

Plus d'infos

Facteurs de succès de l'impact publicitaire

Le 21 novembre 2019, l'événement «Facteurs de succès de l'effet publicitaire» s'est tenu au 25hours Hotel West à Zurich. En collaboration avec Media Analyzer de Hambourg, de nombreux exemples pratiques et des informations intéressantes issues de la recherche sur l'impact publicitaire ont été présentés.

La pression concurrentielle croissante et la saturation des marchés rendent de plus en plus difficile le développement de mesures de marketing efficaces et la prise en compte et l'atteinte optimale des groupes cibles. À Zurich, il a été montré comment réussir des campagnes publicitaires originales, susceptibles également de marquer les esprits. À l'aide de nombreux exemples, il a été expliqué quelles erreurs peuvent nuire aux bonnes idées pour une campagne et quelles «astuces» simples en maximisent le succès.

Les résultats se basent sur des procédures de test établies pour mesurer l'impact publicitaire. En utilisant une combinaison d'outils non verbaux et d'enquêtes auprès des groupes cibles, on détermine les réactions des consommateurs et on évalue l'impact sur le groupe cible.

Plusieurs informations

DemoSCOPE prêt à affronter l'avenir : Le rachat par la direction garantit l'indépendance et la stabilité du groupe

Les anciens propriétaires du groupe DemoSCOPE ont cédé la société à trois cadres. Albert Amrein, Dr. Michael Buess et Stefan Klug ont acquis toutes les actions de DemoSCOPE Holding AG, Adligenswil, le 25 novembre 2019.

«Grâce à ce rachat par des dirigeants de longue date et éprouvés, la continuité et les perspectives entrepreneuriales à long terme de DemoSCOPE sont garanties à long terme», a déclaré Dr. Erwin Steiger, ancien président du conseil d'administration et propriétaire de DemoSCOPE. «Nous avons pu mettre en place une structure de propriété basée sur le partenariat. Cela signifie une fiabilité et une stabilité durables pour nos clients et nos employés.»

Plusieurs informations

Les annonceurs les plus populaires de VBZ TrafficMedia

Sous ce titre, Verkehrsbetriebe Zürich (VBZ) a publié les résultats d'une enquête DemoSCOPE dans un dépliant pratique. L'étude se base sur 570 entretiens en face-à-face avec des habitants de la ville de Zurich et des personnes qui effectuent régulièrement les trajets bureau/maison dans les transports publics interrogés à 15 arrêts VBZ différents. L'objectif était de mesurer la reconnaissance et l'apparence de certaines publicités sur et dans les véhicules VBZ, des publicités affichés sur des cartons suspendus aux variantes peintes intégralement.

La version en carton suspendu est un support publicitaire bien connu et éprouvé. En matière d'efficacité, les autres supports publicitaires dans et sur les trams et les bus qui s'affichent également à travers Zurich et ses environs n'ont pas à rougir. Ceci est confirmé par la nouvelle étude de conformité publicitaire de VBZ, qui fournit des informations sur les services de publicité sur les moyens de transport.

Plus d'infos

Davantage d'e-gouvernement souhaité

La deuxième étude nationale sur l'administration électronique montre que la demande de services gouvernementaux électroniques est supérieure à l'offre disponible auprès de l'administration. Selon l'enquête représentative menée par DemoSCOPE et fondée sur 2 606 réponses, une majorité de la population suisse estime également que le vote électronique devrait être accessible à tous les électeurs.

En plus de cet échantillon de la population résidente, 1 331 entreprises de toutes tailles ainsi que 1 063 bureaux administratifs de la Confédération, des cantons et des communes ont été interrogés. Il apparaît clairement que la demande actuelle de la population et notamment des entreprises pour des services d'administration publique en ligne n'est que partiellement couverte par l'offre existante. Un examen des services individuels montre que la demande des utilisateurs est élevée, mais que toutes les communes et/ou cantons n'offrent pas ces services en ligne.

Plus d'infos